Date

On a pas l’time

J’aime bien dire que j’ai pas l’time. J’ai une nature vraiment dynamique et impatiente, si je pouvais j’aurais tout tout de suite, mais la vie m’a bien calmée à ce niveau là, et je crois que je commence tout juste à être patiente.
Quand je dis ne pas avoir le time je ne parle pas de ne pas prendre le temps de vivre, au contraire, je suis quelqu’un qui a besoin de prendre le temps, de me balader, de respirer, j’ai énormément besoin d’espace pour pouvoir me laisser inspirer.

Quand je dis ça je parle surtout de ne pas avoir le temps de ne pas prendre mon bonheur, ma vie en main.
Je n’ai pas le temps de rester dans mes souffrances, je n’ai pas le temps de rester dans mes vieux schémas, d’autosabotage, de pensées négatives et dévalorisantes.
Je n’ai pas le temps parce que j’ai une soif de vivre immense
Et que j’ai une vie incroyable à vivre
Pleine d’aventures, pleine de passions, pleine de créations,
Alors je n’ai pas le choix que de me prendre en main, je n’ai pas d’autre choix que de m’occuper de mes blessures, on en porte tous mais certains devront faire un cheminement plus approfondis vers eux-mêmes que d’autres. Nous ne sommes pas tous égaux au niveau de nos histoire de vies.
Il y en a qui devront enlever des couches et des couches avant de pouvoir vivre pleinement leur vies car sinon ils la vivent à travers le prisme de leur propre blessure.
Alors oui je n’ai pas le temps parce que j’aime tellement la vie bordel, et qu’aujourd’hui je fais tout pour m’alléger et je fais tout pour me délester de tous mes poids passés. Et pour ça je n’hésite pas à demander de l’aide.

Nous n’avons pas le temps d’attendre d’être heureux, nous n’avons pas le temps de nous noyés dans l’illusion que c’est les autres qui nous rendront heureux.
NOUS NAVONS PAS LE TEMPS D’ATTENDRE.
Et nous devons nous rendre compte que c’est nous qui allons nous rendre heureux, que nous sommes responsables de notre vie, de notre bonheur, de notre bien être.
Et oui c’est une sacrée responsabilité de se dire ça, mais putain que c’est beau, que c’est puissant de se dire qu’un immense potentiel de vie est en nous, que c’est nous et seulement nous qui avons le pouvoir de le révéler au monde.
Alors oui j’ai 23 ans et je n’ai pas le temps, je n’ai pas le temps de rester là où je ne suis pas à l’aise, je n’ai pas le temps de continuer à voir des gens avec qui je ne me sens pas vibrer, je n’ai pas le temps de faire des choses qui me font chier, je n’ai pas le temps de ne pas prendre soin de moi, je n’ai pas le temps de vivre la vie que les autres, que la société attends de moi, je n’ai pas le temps de vivre une fausse vie qui ne me correspond pas.

Nous n’avons pas le temps de repousser notre bonheur
La vie est là, et nous nous sommes la
Pour la vivre intensément.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus
d'articles